jj2p - Maire de Sarlat | Ancien ministre et Conseiller d’État | Candidat aux législatives, 4ème circonscription de Dordogne

Le tronçon Prends-Toi-Garde et Rivaux

Le Conseil municipal de Sarlat sollicite du Conseil départemental de la Dordogne un nouvel examen de ce dossier afin que le tronçon Prends-Toi-Garde et Rivaux de la déviation de Sarlat soit classé prioritaire et réalisé dans les meilleurs délais.

 

Lire la suite

Nos 10 priorités

Compenser intégralement les transferts de compétences de l’Etat vers les Communautés de communes, comme cela est inscrit dans la Constitution pour les collectivités territoriales.

Donner un statut législatif à nos territoires ruraux pour reconnaître leurs situations spécifiques.

Proposer la création d’une Assemblée

Guichet unique au service des élus

Face au désengagement progressif de l’État, à la complexité croissante des procédures administratives, aux risques de plus en plus nombreux pesant sur les collectivités locales, à la multiplication des sources de financement pour les projets portés
par les communes, il nous apparaît indispensable de créer un guichet unique pour

Garantir une assemblée départementale en milieu rural

Après de nombreux allers-retours (annonce du Président de la République, projet de Loi présenté en Conseil des Ministres puis retiré, annonces contradictoires du Premier Ministre), le projet de réforme territoriale du Gouvernement comporte bien la
disparition programmée des Conseils Généraux puisque la majeure partie de leurs compétences est transférée

Réaffirmer le rôle historique de nos communes

Toutes les enquêtes d’opinion le confirment : le maire et son équipe municipale demeurent les élus préférés des Français.
Pourtant, la gestion quotidienne des communes, et plus encore des territoires, est devenue un véritable casse-tête pour
les élus de proximité.

Une action économique solidaire, équitable et attractive pour les entreprises …

Face à la disparition programmée des compétences du Conseil Général classique, pour ne pas laisser isolées et concurrentes des communes, des Communautés de communes, et alors que l’État reste organisé au plan départemental, nous proposons que la
future assemblée départementale ait à sa disposition une agence départementale pour l’action